5 façons dont votre espace extérieur vous stresse secrètement – Parasol Déporté

1556529816204

Votre espace extérieur doit être votre sanctuaire: un lieu de détente propice à la détente autour d’un livre, d’un verre de vin ou d’un barbecue entre amis.

Mais même si vous avez marqué le balcon de vos rêves ou une arrière-cour tentaculaire, votre oasis de plein air pourrait vous stresser de différentes manières. C’est non seulement une perte de vitesse potentielle, mais aussi une occasion manquée: des recherches ont montré que plus de temps à l’extérieur peut avoir un effet thérapeutique, si vous le faites bien.

«La vie en plein air passe d’un« bon à avoir »à un« besoin d’avoir »pour notre santé et notre bien-être en général», déclare Joe Raboine, directeur des hardscapes résidentiels chez Belgard.

Gardant cela à l'esprit, nous avons parlé à des experts en design d'extérieur pour en savoir plus sur les facteurs de stress les plus courants dans nos espaces extérieurs et pour recueillir des conseils sur la manière de transformer votre lieu de rencontre en plein air de lugubre en somptueux.

1. Mauvais éclairage

Nous savons déjà que passer trop de temps au bureau avec des lumières artificielles peut nuire à la santé mentale. Cependant, même les espaces extérieurs nécessitent une certaine planification pour créer des situations d'éclairage optimales et sans stress.

«Les concepteurs, qu'ils soient propriétaires ou professionnels, doivent prendre note de la zone et déterminer où le soleil sera au long de la journée (et) comment l'éclairer efficacement le soir», explique Raboine.

Pour contrôler et bloquer la lumière directe du soleil, les options vont des structures de présentation (pensez aux pavillons et aux treillis) aux solutions plus simples à petit budget (parasol).

Après le crépuscule, Raboine suggère d'utiliser une combinaison d'éclairage basse tension et décorative pour améliorer la visibilité sans fluorescents sévères. Intégrez des lumières de café à cordes, des lumières Malibu ou même des bougies pour créer une douce lueur fonctionnelle, personnalisable et esthétique.

2. Manque d'intimité

Selon votre lieu de résidence, votre espace extérieur peut ne pas sembler être un endroit décontracté pour décompresser, surtout s’il heurte l’espace de vos voisins.

«Pour la vie privée, les clôtures, les plantations et les jardins verticaux sont toutes des options qui aident», dit Raboine.

Si vous avez un balcon, installez un treillis ou un autre mur d’intimité préfabriqué. Bonus: Cela peut également être un excellent moyen d'ajouter de la verdure à votre espace extérieur limité.

Dans une grande cour, vous pouvez opter pour une clôture (surtout si vous avez un chien). Si vous préférez une solution plus naturelle, plantez des arbustes, des arbustes ou des arbres pour améliorer l’intimité sans mettre en place un mur littéral entre vous et vos voisins.

3. Bugs

Les moustiques, les mouches, les moucherons, les tiques, les mites - ces créatures peuvent causer des maux de tête importants lorsque nous essayons de nous détendre en plein air. Essayez simplement de savourer une margarita avec une mouche flottant au-dessus du verre et un moustique vous mordant le bras.

Mais les insectes peuvent être plus qu'une nuisance mineure, explique Paul Miller, directeur du projet Tick and Mosquito.

«Les moustiques et les tiques ne sont pas seulement des ennuis, ils représentent également un risque potentiel pour la santé», déclare M. Miller. "Nous connaissons tous le virus Zika parce qu'il a fait la une des journaux, mais les moustiques sont également porteurs de nombreuses autres maladies."

Pour éviter les frissons, Miller suggère de déplacer votre terrasse loin des longues herbes, là où les insectes se développent. utiliser des ampoules d'extérieur chaudes et douces dans les luminaires pour éviter d'attirer les insectes; et si possible, optez pour un coin salon avec moustiquaire.

Si un porche avec écran n’est pas une option envisageable, faites l’approvisionnement de provisions écologiques, telles que des bougies à la citronnelle et des plantes au basilic, pour éloigner les moustiques.

4. Feuillage dysfonctionnel

Les plantes ont un moment, surtout chez les millénaires. Et bien que la qualité du temps passé dans les espaces verts puisse contribuer à réduire le stress, il est également possible d’avoir trop de bonnes choses.

Si vous étiez trop zélé pendant la récolte de votre plante de printemps, vous vous êtes peut-être retrouvé avec un jardin surpeuplé et difficile à entretenir qui ajoute une autre corvée fastidieuse à votre liste de choses à faire. Dans les jardins, parfois moins c'est plus.

«Planter petit et espacer la taille réelle d’une usine se traduit par une plus grande intégrité de conception, moins d’entretien et des plantes plus saines», déclare Cassy Aoyagi, membre du conseil d’administration de la section L.A. du US Green Building Council et présidente de FormLA Landscaping.

Pour éviter davantage d'ajouter du stress à votre vie, plantez des plantes vivaces qui repousseront année après année. Les annuelles, bien que jolies, nécessitent généralement beaucoup de produits chimiques et d’entretien, et vous ne pouvez en profiter que pendant une saison, fait remarquer Aoyagi.

Les arbres, en revanche, valent toujours la peine d'être préservés, dit Aoyagi (à moins qu'ils ne soient malades ou dangereux).

«Les arbres réduisent notre stress. La canopée nous garde au frais aussi », déclare Aoyagi. "Enlever des arbres ou des coupes sévères qui éviscèrent la forme naturelle sont de grands faux pas."

5. Pelouses surdimensionnées

Une grande cour arrière peut sembler être la pièce maîtresse du rêve américain, mais les grands espaces dépourvus de but peuvent devenir une source de stress plus importante que la détente. Si votre superficie est plus panoramique que fonctionnelle, votre liste de tâches de maintenance peut sembler interminable.

«Tondre, souffler, couper les arbres produisent beaucoup de bruit et de pollution atmosphérique, et les systèmes de gicleurs peuvent être ennuyeux», déclare Aoyagi.

Elle suggère de retravailler les grandes pelouses pour y aménager des espaces extérieurs, des jardins de légumes et d'herbes aromatiques ou des sentiers. Consacrer un espace d’une grande cour aux planteurs d’herbes et de légumes est un projet facile qui permettra d’aboutir à de délicieux résultats tout en réduisant le temps que vous passerez à tondre le gazon.

Il n’est pas nécessaire de retravailler votre pelouse du jour au lendemain. En faisant de petits changements au fil du temps, vous constaterez que le stress disparaît à mesure que votre pelouse devient plus fonctionnelle et moins lourde.

«Lorsque nous découvrons la différence, la magie n’est pas timide», déclare Aoyagi.

Le parasol déporté amovible s’adapte à toutes les situations : son mât excentré permet d’ombrager une grande table de jardin, son mât transformable vous ombrage pendant toute la journée. Voici un tour d’horizon des principaux critères pour bien posséder votre parasol.